Hommage à Chirac : le Musée du Quai Branly gratuit jusqu’au 11 octobre

L’institution dédiée aux arts extra-européens ouvre gratuitement ses portes jusqu’au 11 octobre, en hommage à l’ancien président de la République décédé le 26 septembre, a annoncé Stéphane Martin, le président du musée du Quai Branly.

La décision a été prise à l’initiative de Franck Riester, ministre de la Culture, et de Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. En complément de la journée de deuil national du 30 septembre et aux nombreux hommages rendus à l’ancien président, s’ajoute donc l’accès gratuit au musée.

Passionné des Arts Premiers, Jacques Chirac fut l’instigateur de la création du Musée du Quai Branly, un musée dédié aux arts des civilisations d’Afrique, d’Asie, d’Océanie et des Amériques, afin de leur faire une place dans les institutions muséologiques de la France.

L’imposant bâtiment situé dans le 7e arrondissement de Paris et quasiment devant le pont de l’Alma, surplombe la Seine. L’architecte Jean Nouvel avait imaginé un édifice audacieux de plusieurs milliers de mètres carrés d’expositions qui abritent près de 300 000 œuvres. Voulu par l’ancien président il avait été inauguré le 20 juin 2006, Jacques Chirac déclarait alors:

« Il n’existe pas plus de hiérarchie entre les arts qu’il n’existe de hiérarchie entre les peuples. C’est d’abord cette conviction, celle de l’égale dignité des cultures du monde, qui fonde le musée du Quai Branly ». Jacques CHIRAC

Le 21 juin 2016, dix ans après son inauguration, le musée prenait le nom de l’ancien président Jacques Chirac, à l’initiative du projet. Cette même année, la fréquentation du Quai Branly franchissait le cap des 10 millions de visiteurs depuis son ouverture, ce qui le place désormais parmi les musées les plus fréquentés au monde dans sa catégorie.

Dès aujourd’hui et jusqu’au 11 octobre, il est donc aussi possible de rendre hommage à Jacques Chirac qui a laissé ce monument en visitant le Quai Branly, où, explique Stéphane Martin : « au musée, les images du président sont partout, les drapeaux sont en berne, c’est un moment très émouvant pour les équipes ».

0 Partager
Article précédent

Kusmi Tea et Chantal Thomass contre le cancer du sein

Article suivant

ZEvent : le caritatif 2.0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *