WOMAN : un document d’exception

Le nouveau film de Yann Arthus Bertrand et de Anastasia Mikova sort ce 4 mars. Ce projet documentaire humaniste donne la parole à 2000 femmes dans 50 pays. A plusieurs occasions, nous avons eu la chance de pouvoir discuter avec les réalisateurs de ce projet d’envergure.

À travers des centaines de portraits, les réalisateurs ont voulu porter un regard authentique sur les femmes et leurs combats pour sortir au quotidien du sexisme et de la misogynie ou des violences.

Yann Arthus Bertrand et de Anastasia Mikova ont laissé les femmes s’exprimer dans le monde entier, elles se sont livrées en toute confiance.

« La libération de la parole n’est qu’un pas, mais c’est un pas très important. » poursuit Anastasia Mikova.

INEGALITES, VIOLENCES, MATERNITE

Les réalisateurs ont décidé pour ce film de dévoiler la condition féminine dans sa globalité. Anastasia Mikova explique avoir voulu traiter de nombreux thèmes forts : « Ce film aborde des sujets très différents comme l’émancipation financière, la maternité, le rapport au corps ou bien évidemment les violences… » La réalisatrice Anastasia Mikova a été particulièrement frappé durant le tournage par un thème : « la violence était devenue une sorte de constante dans beaucoup de tournages et de témoignages malheureusement… ». Les témoignages poignants s’enchaînent, comme celui de Norma Bastidas, victime de violences sexuelles, de traffic d’être humain et devenue une athlète de haut niveau.

COMPRENDRE LES FEMMES

Yann Arthus Bertrand s’est également expliqué sur les raisons de ce travail documentaire incroyable : «  Je voulais faire un film sur les injustices. Pourquoi les plus pauvres sont des femmes ? Pourquoi les illettrés sont des femmes ? Pourquoi les femmes font 50 % du travail de l’humanité mais ne possède que 1 ou 2 % du monde ? Pourquoi il n’y a que 2 ou 3 % de femmes dans les prisons françaises ? » Il conclut :

« Ce n’est pas un catalogue d’injustices, c’est un grand film d’amour sur les femmes avec le bon et le mauvais. »

UN FILM SOLIDAIRE

Tout le film a été entièrement financé par des mécènes (Total, LVMH, Engie…) et les bénéfices de celui-ci seront reversés à une association créée tout particulièrement durant le tournage : WOMAN(s). Cette association vise à la formation de jeunes filles des quatre coins du monde aux métiers des médias.

Voici la bande annonce du film « Woman » en salles dès le 4 mars

Le projet « Woman » a également donné naissance à un livre du même nom, et une exposition, reprenant le système de photos et de récits de femmes interrogées, aura lieu à la Villette au mois d’avril.

WOMAN à voir absolument !

0 Partager
Article précédent

Violences lors de marches féministes à Paris

Article suivant

Greenpeace : la campagne climat qui dérange

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *