Témoignage : NATHALIE VRANKEN

Nathalie Vranken dirige la maison de champagne Vranken Pommery.

Comment son entreprise gère-t-elle les questions de développement durable et comment les consommateurs réagissent sur ces questions ?

SPIRITUEUX ET ENVIRONNEMENT

« La gestion de plusieurs milliers d’hectares nécessite d’avoir une grande implication avec l’environnement. Les vignobles de Camargue sont classés Natura 2000, tous nos vignobles sont certifiés, et nous avons reçu l’année dernière la plus haute certification « viticulture durable en Champagne». Ce travail s’inscrit désormais dans notre démarche qualité et il a démarré il y a quelques années, grâce à des initiatives comme l’utilisation de verre allégé. Ce cheminement nous a amené à la création d’un symbole, le premier « sustainable champagne » ( champagne durable): le POP Earth. Ce champagne, qui existe depuis 6 ans, allie à la fois biodynamie dans les vignes, bouteilles allégées et encres sans solvants. »

ET LES CONSOMMATEURS?

 » Nous avons un partenariat avec le groupe hôtelier Barrière et notamment avec le Fouquet’s, où le POP Earth est mis en avant dans le cadre de leur démarche de luxe responsable. Pour l’achat en magasin, c’est différent car le client n’est pas tout à fait prêt. Pour nous, ce n’est pas une question de coût, le monde évolue et nous arriverons à terme à nos ambitions. Pour l’instant, les consommateurs de nos champagnes veulent encore une étiquette qui brille et ne sont pas prêts à acheter systématiquement une bouteille dont l’étiquette est en papier recyclé et sans vernis. Pour l’instant nous nous concentrons surtout, et pour cette raison, sur les vignes. »

A lire Aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *