SPECIAL WOMEN’S FORUM : Trois femmes au commande

Pour son 13e anniversaire le Women’s Forum se tient cette année à Paris, et ce sont trois femmes qui portent le thème: DARING TO LEAD IN A DISRUPTIVE WORLD. (Oser entreprendre dans un monde disrupté).

Après avoir été en charge de Paris Ile-de-France Capitale Economique depuis 2002, Chiara Corazza devient la Directrice Générale du Women’s forum ; Clara Gaymard co-fondatrice de RAISE, fonds d’investissement responsable en est la Présidente et Anne-Gabrielle Heilbronner, membre du directoire et Secrétaire Générale de Publicis, qui a racheté le Women’s Forum en 2009, assure l’harmonie avec le groupe.

VOUS ETES TROIS FEMMES A PILOTER LE WF, QUELS SONT VOS MESSAGES ?

Clara Gaymard : Le pouvoir de décision est encore exclusivement masculin dans tous les secteurs : dans l’économie, la politique, la philosophie, dans les religions. Anne Gabrielle, Chiara et moi-même nous nous engageons, avec cette année ce message « Engage for Impact » c’est bien sûr dire aux femmes, vous pouvez vous engager et avoir un impact dans l’endroit où vous êtes. Nous voulons montrer qu’aujourd’hui on ne peut plus se satisfaire pour être quelqu’un de bien, d’uniquement bien faire son travail, de bien s’occuper de sa famille, nous devons nous engager sur ce qui nous anime, ce qui nous émeut, sur les combats qui nous sont chers.

Chiara Corazza : Nous avons un objectif commun, c’est de porter les valeurs et la voix des femmes à travers le monde. Cette complémentarité nous rend complices et solidaires. Etre une femme c’est une sensibilité, c’est une empathie, nous sommes des mères, nous sommes aussi plus protectrices, nous n’avons pas peur des innovations mais nous voulons peut-être les maîtriser d’une autre manière. Ce monde a été façonné par les hommes, il faut que nous apportions notre valeur ajoutée parce que le monde sera meilleur.

Anne-Gabrielle Heilbronner : Un des grands atouts du Women’s Forum est cette rencontre entre des thématiques extrêmement variées et des femmes qui les portent avec un niveau d’engagement exceptionnel. Des femmes qui se battent pour les droits élémentaires comme le droit à la santé, le droit aux libertés, rencontrent des femmes européennes qui se battent pour obtenir l’égalité dans les conseils d’administration, les directions générales ou les gouvernements. Cette diversité de point de vue, de perspectives et de problématiques fait du Women’s Forum un rendez-vous tout à fait unique.

« EMBRACING OUR HUMANITY» EST L’UN DES 4 PILIERS DE CETTE EDITION, COMMENT LE WF PORTE-T-IL CES VALEURS UNIVERSELLES?

Clara Gaymard : Nous sommes des privilégiées, nous avons eu la capacité d’exercer des métiers, d’avoir une famille, d’être des femmes libres alors nous nous devons de nous lever ensemble. Nous marchons main dans la main, nous partageons cette même vision, ce même engagement, ce même combat.

Chiara Corazza : Nous avons une vision et une volonté sur le long terme la bienveillance, une volonté de remettre l’humain au centre : l’homme ET la femme. Ce n’est pas une question d’hommes ou de femmes c’est une question de société, nous portons ces valeurs qui ont un impact sur l’humanité entière.

Anne-Gabrielle Heilbronner : Publicis est un groupe qui a toujours eu des valeurs très fortes, il a été créé par Marcel Bleustein-Blanchet, un homme de convictions qui a imposé des valeurs humanistes, croire en l’homme, au respect… Ce mélange très équilibré de valeurs, Maurice Lévy l’a incarné pendant tout le temps où il était président du groupe. Il l’a d’ailleurs enrichi avec le slogan « Viva la Différence » qui incarne la diversité, et ces valeurs sont aujourd’hui portées par Arthur Sadoun, notre nouveau président.

VOUS POSEZ LA QUESTION DANS LE PROGRAMME DE LA PLACE DU SPORT COMME VECTEUR DE CONSTRUCTION DE PAIX, QUEL EST VOTRE SENTIMENT ?

Clara Gaymard : Nous sommes convaincues que le sport fait du bien et est partie prenante de l’économie et de la société. Le sport est une donnée importante de la vie d’une communauté : on peut en tirer un bénéfice pour soi-même et pour les autres et l’on peut partager les victoires et les défaites ensemble.

Chiara Corazza : Le sport a un énorme impact. Nous accueillons d’ailleurs Christina Baroudi une jeune championne de natation, de ski, et de Taekwondo qui va dans les écoles dire aux parents que faire faire du sport à leurs enfants, c’est éviter la drogue, l’alcool… Le sport n’est pas seulement un enjeu de santé publique et de courage, c’est aussi un vecteur d’efforts personnels, d’équilibre et de bien-être.

Anne-Gabrielle Heilbronner : Ce thème est extrêmement pertinent. L’impact du sport sur les gens est très positif ainsi que dans la compréhension des différences entre les sexes. Surtout lorsque nous parlons de la femme, de son émancipation, nous nous apercevons que c’est un excellent véhicule pour porter des messages dans le monde.

QUELLE PLACE ET QUELLE MISSION DONNEZ-VOUS A LA RESPONSABILITE SOCIALE DES ENTREPRISE ( RSE) ?

Clara Gaymard : Les entreprises de toutes tailles comprennent que la RSE n’est pas un combat moral, c’est tout simplement une nécessité vitale à la fois économique & commerciale. Nous sommes dans une époque de l’histoire où une entreprise qui ne comprend pas les enjeux de la RSE va mourir à terme. Les consommateurs sont intelligents, ils veulent du sens, ils savent qu’ils sont acteurs de leur propre destinée, de celle des autres et de celle de la planète.

Chiara Corazza : Le Women’s Forum s’appelle le Women’s Forum for the Economy and Society, c’est pourquoi nous cherchons en permanence à mettre autour de la table des grands groupes avec qui nous voulons partager ces valeurs et ces missions. Nous travaillons avec des grands patrons de multinationales avec des arguments et des études pour leur démontrer que la place de la femme dans l’entreprise apporte une performance supplémentaire. Il ne faut pas que la RSE soit juste du politiquement correct, il faut que cela soit ressenti au plus haut niveau.

Anne-Gabrielle Heilbronner : La diversité devient un impératif business, de même que l’éthique des affaires et le marketing responsable. La manière dont on conçoit les relations entre les êtres humains est quelque chose de fondamental. Dans toute communauté humaine, cela fait partie aussi de la vie d’une entreprise : en interne et dans son environnement. Une des valeurs de Publicis est « We Believe in Minkind » (nous croyons en l’Homme). Cette dimension est extrêmement importante pour nous et pour nos clients, les exigences sont très élevées sur ces questions, ils veulent travailler avec des entreprises qui sont ouvertes et diverses et qui ont une éthique impeccable.

CHARI-T Magazine est de nouveau partenaire média du Women’s Forum. Cynthia Illouz, directrice de la Rédaction assure la modération de plusieurs sessions autour de la violence faite aux femmes notamment.

A lire Aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *