Coronavirus: le confinement aurait déjà évité la mort de 2500 français

D’après l’Imperial College of London, les mesures de confinement aurait permis d’éviter la mort de plus de 2500 personnes en France et même davantage dans d’autres pays européens eux aussi touchés par le virus.

Cela fait maintenant 3 semaines que le gouvernement a pris les mesures de confinement nécessaires afin d’enrayer la propagation de l’épidémie de coronavirus qui frappe le pays. Par ailleurs, deux semaines de confinement supplémentaires viennent d’être annoncées par le premier ministre ce vendredi 27 mars. Bien que ces mesures soient reconnues unanimement par toute la communauté scientifique, ces effets ont encore du mal à se faire ressentir au niveau du nombre de cas et de décès.

Les différentes mesures mises en place par le gouvernement, auraient, d’après une étude britannique effectuée par projection et menée par l’Imperial College of London, permis de sauver 2500 personnes en France. Le confinement en lui-même n’est, cependant, pas la seule mesure prise en compte dans cette étude, puisque l’on retrouve également la fermeture des établissements, l’interdiction des rassemblements, ou encore la distanciation sociale.

Source : Statista.com

Parmi les autres pays européens étudiés, il y a également les deux pays les plus touchés par l’épidémie, à savoir l’Italie et l’Espagne. L’Imperial College a estimé qu’au 31 mars, le nombre de décès évités grâce aux mesures s’élèvent à 38 000 pour l’Italie et 16 000 pour l’Espagne. Cette étude propose également des estimations pour les semaines à venir, et indique que «beaucoup plus de morts seront évités si on s’assure que les mesures resteront en place jusqu’à ce que la transmission chute à des niveaux bas ».

0 Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *