CREATION DE LA FONDATION DES FEMMES

Lancement national à la mairie du 3ème arrondissement de Paris ce début mars à l’initiative d’Anne-Cécile Mailfert, ancienne porte parole d’Osez le Féminisme. Cette nouvelle fondation a pour but de collecter de l’argent afin de le redistribuer aux associations qui défendent tous les jours les droits des femmes mais qui manquent de moyens financiers, matériels ou juridiques.

RÉPONDRE À UN BESOIN

De nombreuses associations défendent déjà les droits des femmes mais se voient obligées de fermer par manque de moyens. C’est le cas par exemple de Marie Cervitti, présidente du Fit (Une Femme un Toit), seul centre de réinsertion pour les femmes pour qui Anne-Cécile Mailfert a lancé une collecte de dons afin d’aider l’association. En 24h l’objectif de récolter 6000€ est atteint et se voit doubler en 48h. Une conclusion se fait alors rapidement sentir comme l’explique Anne Cécile Mailfert : “Cette Fondation est née d’une indignation : alors que l’énergie, et les projets sont là, par manque de moyens, les inégalités entre femmes et hommes persistent“.

DE NOMBREUX PARTENARIATS

Une fois le projet lancé, Anne-Cécile Mailfert trouve rapidement de nombreux partenaires pour soutenir son idée de Fondation des Femmes. Delphine Ermotte, présidente de France Télévisions, Laurence Rossignol, ministre des Droits des Femmes, l’entreprise Chèque Déjeuner, qui a déposé le logo de l’association au dos de ses chèques distribués en entreprises mais aussi de nombreuses personnalités comme l’escrimeuse Laura Flessel, les journalistes Augustin Tapenard, Mouloud Achour, Laurence Ferrari ou encore Roselyne Bachelot.

UN COMITÉ EFFICACE

Le comité exécutif est constitué de fortes personnalité contenant par exemple Geneviève Garrigos, Présidente d’Amnesty International France, de Danielle Bousquet, Présidente du Haut Conseil à l’Égalité entre les femmes et les hommes, ainsi que de Françoise Milewski, Membre du Conseil Supérieur de l’Égalité Professionnelle. Les membres du conseil ont pour objectif d’identifier et de sélectionner les meilleurs projets qui pourront ensuite être soutenus par les dons.

Les premiers fonds recueillis iront aux associations ayant très peu de moyens puisque la Fondation aimerait mettre à leur disposition des locaux dans Paris. Seront aussi soutenus le développement des bus allant à la rencontre des femmes sans abris ainsi que les applications App-Elles et Rêv’Elles.

DES OBJECTIFS CONCRETS

Afin d’aider la Fondation rendez-vous sur fondationdesfemmes.org où il est possible de donner 8€ par mois pour faire progresser l’égalité femmes-hommes et lutter contre les violences faites aux femmes.

“ En 2016, la lutte pour les droits des femmes est toujours moins bien dotée que celle des droits pour les animaux. Alors pour changer la donne en France, donnons-nous les moyens de nous battre pour leurs droits. Notre objectif est de récolter d’ici la fin de l’année 300 000 euros qui seront reversés aux projets en faveur des droits des femmes et dans trois ans, nous avons l’espoir de réunir 1 million d’euros  » a déclaré Anne-Cécile Mailfert, Présidente de la Fondation des Femmes.

A lire Aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *