Meet the Man : HENK VAN DER MARK

Le président des célèbres cosmétiques Estée Lauder est aussi le président de l’association Le Cancer du Sein, Parlons-en !

Chaque année le mois d’octobre Rose est l’occasion de sensibiliser les femmes au danger du cancer du sein, CHARI-T Magazine a choisi cette année de vous présenter un homme qui porte une double casquette, celle de président de l’association le « Cancer du Sein, Parlons-en! » et celle de président du groupe Estée Lauder France.

En premier lieu, Henk Van der Mark est, il faut le dire, quelqu’un de modeste. Il ne voit vraiment pas ce qu’il y a d’extraordinaire à occuper ces deux fonctions dans la mesure où la cause est inscrite dans les gènes du groupe qu’il dirige. En effet, la campagne de sensibilisation contre le Cancer du Sein a été lancée, il y a une vingtaine d’années aux Etats-Unis par madame Evelyn Lauder et depuis des monuments sont illuminés de rose dans tous les pays. Et pourtant, le travail de Henk permet à de plus en plus de femmes de prendre conscience du risque de cette maladie, et donc de sauver des vies.

La particularité française

Aux Etats-Unis, Evelyn Lauder, la belle-fille d’Estée Lauder, a crée un formidable élan de solidarité en créant la campagne de sensibilisation Breast Cancer Awareness Campaign, en 1992. Evelyn Lauder, qui a dirigé pendant longtemps la direction Parfum du groupe, et qui a permis a Clinique de devenir une marque renommée, a ainsi eu l’idée d’utiliser tous les points de vente afin de distribuer le « Pink Ribbon », le Ruban Rose. A épingler pendant tout le mois d’octobre, la vocation de ce symbole est de favoriser les échanges avec ses proches sur la nécessité de pratiquer l’autopalpation des seins ou de passer régulièrement des mammographies. La vente de produits dédiés dont les bénéfices sont dédiés à la Breast Cancer Research Foundation, a ainsi permis de lever plus de 300 millions d’euros pour la recherche médicale. Près d’une centaine de pays participe ainsi au mouvement lancé par Evelyn Lauder, mais la France à la particularité d’avoir crée sa propre association : le « Cancer du Sein, Parlons-en ! » à l’initiative du groupe Estée Lauder France et avec l’appui du magazine Marie-Claire, reprenant alors les grandes lignes de l’association américaine. Pour faire vivre ses actions, il faut renouveler le sujet chaque année, ce qui n’est pas chose aisée, et c’est là que Henk intervient…

Force de l’innovation

Lorsqu’il était président du groupe au Bénélux, Henk Van der Mark faisait déjà partie des administrateurs du Pink Ribbon. Il trouvait normal de participer à cette grande cause et de rendre service aux femmes, ces femmes qui sont les principales clientes de ses produits. Pour lui, il était alors tout à fait logique de continuer à s’impliquer et de prendre la direction de cette structure. Il constate que la France est assez en retard sur la connaissance de la maladie et il essaie de faire passer le message tout en restant très vigilent à ne pas en faire une affaire commerciale, pour ne pas détourner l’attention de la cause. Les produits solidaires d’Estée Lauder, de Clinique ou de Darphin permettent pourtant à Henk de remettre plusieurs prix scientifiques, dotés d’un financement de vingt cinq mille à cinquante mille euros pour la recherche. Il y a deux ans, en hommage à Evelyn Lauder, passionnée de photographie, Henk a imaginé la création d’un concours photo et ce sont plusieurs centaines de clichés accompagnés d’histoires poignantes qui ont été reçus au siège de l’association pour être examinés par un jury regroupé autour de lui.  Cette année, le thème choisi était la solidarité, So Pink. Ces témoignages si personnels et touchants, ont tellement ému Henk Van der Mark, qu’il a choisi d’exposer les meilleurs d’entre eux à l’Hôtel de Béthune-Sully, à Paris pour sensibiliser un maximum de visiteurs…Autre initiative artistique, les messages de solidarité et de soutien déposés sur le site du Cancer du Sein, Parlons-en ! qui deviennent autant de petites languettes roses suspendues dans l’oeuvre magistrale de la plasticienne Kalico, exposés dans les Jardins d’Espoir au parc d Saint-Cloud.

Reconnaissance pour la mobilisation

Tout comme Evelyn Lauder, Henk Van der Mark a bien compris qu’il faut rassembler pour que la cause grandisse. Chaque année, ce sont plusieurs marraines qui sont invitées à participer à la grande soirée d’illumination des monuments: cette année à la Conciergerie, Michèle Laroque, Marielle Fournier, l’année dernière Elizabeth Hurley, marraine américaine aux côtés de Flavie Flamant, Nathalie Rykiel et de bien d’autres… Le président d’Estée Lauder France est particulièrement reconnaissant envers ses partenaires, qui viennent soutenir cet élan. Pour la première fois les Monuments Nationaux se sont joints à ce mois d’octobre rose et permettent ainsi d’accéder à des lieux inédits, tout en faisant passer un message de prévention. Dix huit sociétés se sont impliquées et participent désormais à récolter des fonds mais aussi des groupes d’individus rassemblés instinctivement comme ces copines portant le nom de « Givrées », qui accomplissent des exploits sportifs au nom de la cause.

0 Partager
Article précédent

(Red) chez Sotheby’s: une vente d’exception

Article suivant

Un rêve en mousse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *