Olivier COURTIN – CLARINS

Olivier Courtin-Clarins est Directeur Général des cosmétiques Clarins, il est également le président de la Fondation ARTHRITIS.

Rencontre avec un homme qui a su naturellement combiner dans sa vie réussite professionnelle et aide à la communauté.
La première vocation d’Olivier était celle d’être médecin, chirurgien orthopédiste pour être exacte. Il a d’ailleurs exercé pendant une dizaine d’années dans la traumatologie sportive féminine, en opérant des sportives de plus ou moins haut niveau.

CLARINS : UNE AFFAIRE DE FAMILLE

Mais, un jour, son père lui demande de rejoindre le groupe. Au départ, il prend part à l’aspect scientifique à mi-temps tout en continuant d’être chirurgien. Il ne quitte l’hôpital qu’au bout de cinq ans pour devenir dans un premier temps directeur de la recherche scientifique et enfin directeur général.

Olivier Courtin-Clarins a aussi récemment créé la marque My Blend, son idée était de faire des cosmétiques sur mesure. Une idée qui lui est venue de son souvenir de la volonté des femmes qu’il opérait du temps où il était chirurgien, d’avoir des cicatrices vraiment minimes. Il s’est donc mis à étudier la peau en profondeur et à découvrir comment régénérer au mieux les tissus cutanés. Un principe de cosmétiques révolutionnaire donc, avec près de 400 compositions différentes selon le type de peau, l’âge…

LA PHILANTHROPIE : UN AUTRE HERITAGE

En 1989, Jacques Courtin-Clarins, le père d’Olivier, voit son épouse touchée par la polyarthrite, et il s’associe à une autre figure du monde des affaires, Raymond Bloch, sur les conseils de Françoise Russo-Marie, chercheur à l’INSERM, pour créer l’Association de Recherche sur la Polyarthrite (ARP). Dès le début, Jacques Courtin-Clarins associe son fils Olivier à cette cause, en le faisant figurer au comité scientifique de l’association.
Vingt ans après la création de l’association, ce sont plus de 7 millions d’euros qui ont été investis pour la recherche permettant ainsi de voir naître l’existence de biothérapies. Les pathologies voisines étant multiples, la logique était donc, pour les membres fondateurs de l’association, d’étendre leur champ de recherche.

« Nous nous sommes rendus compte qu’en France, il n’y avait pas beaucoup de Fondation de médecine, de recherche médicale et donc l’Etat voulait aider en donnant la moitié de la dotation. On s’est rendu compte également qu’il y avait beaucoup de maladies qui tournaient autour de la polyarthrite, des maladies auto-immunes, une en particulier était la spondylarthrite» précise Olivier.

LA FONDATION ARTHRITIS

La volonté de pérenniser l’action et les ressources de l’association et l’intention d’élargir le financement de recherches à d’autres maladies rhumatismales inflammatoires chroniques ont donc conduit à la création de la Fondation ARTHRITIS, aujourd’hui dirigé par Olivier Courtin-Clarins.

La Fondation est aujourd’hui reconnue d’utilité publique. Olivier explique : « en France, on en parle pas assez mais ces maladies touchent 600 000 à 800 000 personnes, elles sont très lourdes et très handicapantes. Elles touchent majoritairement des femmes. »
Aujourd’hui, la Fondation a participé à la découverte de deux médicaments qui permettent de réduire les crises et l’inflammation. Ces maladies reprennent le dessus mais ces molécules retardent considérablement les effets et c’est une grande avancée dans les traitements car les malades sont plutôt jeunes, pour les femmes elles sont touchées dès 40 ans. Ces maladies progressent par poussées.

Grâce à un super petit film disponible sur le site internet de la Fondation, illustré par Katioo, le petit Robot on comprend mieux l’effet terrible dit de « squelette qui rouille » qui handicape particulièrement les malades des rhumatismes articulaires.

Pour que la recherche soit financée pleinement et que la Fondation utilise toutes ses ressources pour la recherche, la maison Clarins donne chaque année 250 000 euros à la Fondation Arthritis et finance les locaux qui l’accueillent.
Impliquée dans d’autres causes caritatives, la Maison Clarins organise chaque année le prix de la Femme Dynamisante.

0 Partager
Article précédent

ENCLOS DE LA CROIX – Paris

Article suivant

ETERNITÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *