Alexandre Mars trace une nouvelle ère solidaire

Serial entrepreneur et philanthrope, nous l’avions rencontré il y a presque deux ans pour connaître le parcours de cet homme pour qui, gagner de l’argent, a immédiatement été synonyme de générosité.

Aujourd’hui, Alexandre Mars a signé son premier ouvrage “La Révolution du Partage.” Son livre raconte avec simplicité et justesse les rencontres, les motivations, les chemins qui l’entraînent à faire toujours plus.

Alexandre Mars

La startup à but non lucratif Epic, dédiée à la lutte contre les injustices sociales touchant l’enfance et les jeunes adultes, qu’il a créé en 2014, choisit très peu d’organisations sociales dans son portefeuille. La sélection se fait selon un système drastique fondé sur 45 critères. Epic aujourd’hui n’est plus une simple startup, mais un “mouvement mondial” car Alexandre Mars a pris son bâton de pèlerin pour convaincre partout dans le monde, entreprise par entreprise de la nécessité d’être généreux.

« Il n’y a plus d’autre chemin que celui du partage. »

Ces combats ont pris de l’ampleur et il nous explique qu’il n’y a plus « d’autre chemin que celui du partage. » C’est avec humour mais fermeté qu’il affirme aussi qu’on ne doit plus inviter les Oncles Picsou dans les dîners, à l’heure où une nouvelle génération s’engage et est en quête de sens.

Fervent partisan de l’arrondi sur salaire ou en caisse, Alexandre Mars veut que, demain, chacun puisse “arrondir la note au restaurant, dans un bar, lors de l’achat d’un billet d’avion” et que le “don devienne la norme. »

Les entrepreneurs sociaux qu’il admire, les entreprises qui l’ont suivi, Alexandre partage aussi volontiers comment s’est construite sa démarche solidaire.

Pour vous inspirer et agir :

La Révolution du Partage, Alexandre Mars, Flammarion, 15 €

Ses droits d’auteur sont entièrement reversés à Epic.

www.epic.foundation

 

Pour redécouvrir le parcours d’Alexandre Mars:

ALEXANDRE MARS, LE MOUSQUETAIRE PHILANTHROPE

A lire Aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *