LES 15 ANS DE MAÏSHA AFRICA

Sonia Rolland présidente et fondatrice de l’association Maïsha Africa soutient le Rwanda depuis 15 ans déjà. Son gala qui s’est tenu au Pavillon Capucines à Paris, va aidé à développer de nouveaux projets, notamment la réhabilitation et la modernisation du Centre de Gisimba. CHARI-T Magazine était partenaire de cette très belle initiative.

 

MAÏSHA AFRICA, 15 ANS D’EXISTENCE…

 

C’est à la suite de son sacre de Miss France, en 2000, que Sonia Rolland décide, soutenue par sa mère, d’agir pour son pays d’origine, en créant sa propre association « Sonia Rolland pour les enfants », devenue plus tard « Maïsha Africa ».

Accompagnée d’une trentaine de bénévoles et d’associations locales, Maïsha Africa participe, depuis de nombreuses années, à la reconstruction matérielle de villages, mais aussi à l’aide sociale et psychologique auprès d’enfants du Rwanda ainsi qu’au soutien et financement de projets d’insertion et de scolarisation de jeunes.

Soutenue par de nombreuses personnalités engagées, le comité d’honneur de l’association Maïsha Africa est composé de Jacques Attali, Harry Roselmack, Nathalie Mercier ou encore de la créatrice Yaz Bukey.

 

… ET UN NOUVEAU PROJET

 

À l’occasion de ce quinzième anniversaire, l’association souhaite venir en aide à l’un des symboles historiques du Rwanda : le centre d’accueil pour enfants de Gisimba. Grâce à ses programmes d’éducation, d’activités récréatives et de soins sociaux, ce centre s’occupe des enfants vulnérables de la région depuis les années 1986.

Néanmoins des dons sont nécessaires aujourd’hui afin de pouvoir continuer de mener à bien ses projets dans des locaux dignes de ses activités. Le gala a ainsi réalisé ce souhait puisque l’association a récolté de nombreux fonds afin de venir en aide à ce centre, aujourd’hui vétuste, et aux enfants du Rwanda. Sa présidente, émue au larme a remercié chaleureusement ses généreux invités.

Présidé cette année par Yannick Bolloré, de nombreuses marques comme Havas ou Renault étaient également partenaires de cet événement.

 

Margaux Jouannaud

A lire Aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *