Réchauffement climatique : 2020 une mauvaise année malgré le Covid

Selon de récentes études de la NASA, le mois de mai 2020 a été le plus chaud jamais enregistré sur Terre.

C’est donc une étude dévoilée par la NASA retraçant les différences de températures selon les décennies, qui a attiré l’attention des scientifiques. Depuis 20 ans, l’augmentation de la température mondiale n’a cessé de s’envoler. À titre d’exemple, en Russie, au delà du cercle polaire, une température de 38° a été enregistrée. C’est la première fois de l’histoire que ce niveau de chaleur est atteint.

L’année 2020 devient l’année la plus chaude de l’histoire. Nous retrouvons, fatalement, en deuxième position l’année 2019. Comparé au siècle dernier, une différence de 1,5° est particulièrement inquiétante pour ces nombrables conséquences.

Source : Statista

0 Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *