Confinement : la MAIF redistribue ses économies liées à la baisse des accidents

100 millions d’euros. C’est ce que la MAIF va reverser à ses sociétaires, étant donné la baisse significative du nombre d’accidents de la route liée aux mesures de confinement.

Dans le contexte de crise sanitaire que connait le pays depuis le début de l’épidémie de coronavirus, le gouvernement pris des mesures de confinement inédites. Ce qui a amené à réduction des déplacements et donc des accidents de voitures. C’est en tout cas ce que constate bon nombre d’assureurs.

La société MAIF estime la baisse de la sinistralité automobile à environ 75%. Par conséquent, l’assureur niortais a « décidé de prendre part à l’effort de solidarité collectif par un geste très fort » : les économies réalisées du fait de cette baisse du taux d’accidents de la route, seront redistribuées aux 2,8 millions de sociétaires de la MAIF, qui représentent environ 3,6 millions de véhicules. La société n’ayant pas de but lucratif et donc pas de dividendes à distribuer, les économies faites seront intégralement reversées. Celles-ci représentent, selon leurs estimations, 100 millions d’euros « montant à peu près équivalent à notre résultat annuel », indique Patrick Demurger, directeur général de la MAIF.

Cette économie reversée sera donc de l’ordre de 30 euros environ par sociétaire. Néanmoins, l’assureur leur propose deux alternatives. Soit les sociétaires décident de conserver cette somme sur leur compte, soit la MAIF les encourage à la reverser sous forme de dons à des associations. « Vous serez prochainement invité à choisir entre percevoir cette somme ou bien la verser au profit des soignants, via la Fondation Hôpitaux de Paris – Hôpitaux de France, de la recherche via l’Institut Pasteur des personnes les plus fragiles, via le Secours populaire français. »

« L’assureur militant », ayant la majorité de ses collaborateurs au chômage partiel, a pris la décision de maintenir les salaires à 100% sans aucune aide de l’État. Une décision qui coûtera à l’assureur environ 15 millions d’euros.

0 Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *