Le surprenant portrait en Rubik’s Cube réalisé par un jeune dyslexique

Afin de prouver au monde entier que la dyslexie n’est pas qu’un handicap, un jeune américain de 9 ans réalise un portrait d’un célèbre catcheur en quelques heures avec… des Rubik’s Cube.

C’est une vidéo qui a fait le buzz aux États-Unis ces dernières semaines. Benjamin Russo, un jeune américain de 9 ans atteint de dyslexie a partagé sur YouTube une vidéo de lui en train de réaliser le portrait de John Cena, l’un des catcheurs les plus emblématiques de la WWE.

Le jeune garçon a utilisé un matériau assez particulier pour son œuvre : des Rubik’s Cube. 750 pour être précis. Ce portrait a été prodigieusement réalisé en 5 heures !

Sa vidéo est ponctuée de plusieurs moments où Benjamin brandit des pancartes où il est écrit : « Je mélange mes mots. Je suis très frustré et bouleversé aussi parfois » ou encore : « Mais être dyslexique signifie aussi que je peux faire quelque chose d’incroyable ! Comme ça … »

Au-delà de l’émotion que cette vidéo a suscité chez les internautes, John Cena en personne a réagi, en partageant la vidéo sur son compte Twitter et en laissant ce message : « C’est l’incarnation du #NeverGiveUp » (« N’abandonnez jamais »). Benjamin fait preuve de courage, de persévérance, de vulnérabilité, d’une force extraordinaire … et c’est un ARTISTE ! Je t’admire, ton travail et ta vision. »

C’est donc un beau message que ce jeune dyslexique fait passer avec cette prouesse. Comme il le dit en fin de vidéo, toujours grâce à ses pancartes : «La dyslexie n’est pas mon handicap. La dyslexie est mon super-pouvoir. »

0 Partager
Article précédent

Agnès b. lance la Fab, lieu de culture à Paris

Article suivant

Aurélie JEAN, scientifique engagée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *