Make.org lance une consultation citoyenne pour le monde de demain

CHARI-T est fier d’être partenaire de Make.org « Inventons le monde d’après », une initiative positive mettant en place une consultation citoyenne et un festival virtuel afin de construire le monde d’après la crise du coronavirus.

Cela fait maintenant plusieurs mois que le coronavirus sévit en France et dans le monde. Dans ce contexte, Make.org s’est associé à la Croix Rouge française, le WWF France, le Groupe SOS, Unis-Cité, La Meute d’amour et le mouvement UP pour mettre en place une initiative de référence appelée : « Inventons le monde d’après ». Cette consultation citoyenne se tiendra jusqu’au 25 avril. Axel Dauchez, le fondateur de Make.org, explique : « Cette crise va au-delà de l’urgence sanitaire planétaire, elle révèle aussi les limites de nos différents modèles de pensée et du fonctionnement de toutes nos sociétés».

Les raisons qui ont poussé Make.org à mettre en place cette initiative sont notamment: la garantie des biens communs, le respect des droits fondamentaux, l’assurance d’une transition vers un modèle plus solidaire et bien sur la protection de la biodiversité. « Toutes ces priorités peuvent guider la réinvention de notre société après la crise à condition que tous les citoyens s’en emparent. » explique le fondateur. Cette initiative tente, par conséquent, de réunir le maximum de personnes autour de ce projet de réinvention du monde de demain suite à cette crise.

« Inventons le monde d’après » est donc composée à la fois d’une consultation citoyenne mais également d’un festival 100% virtuel réunissant quelques 250 personnalités.

La consultation citoyenne se déroule sur la plateforme Make.org du 11 au 25 avril. Les françaises et français sont invités à répondre à la question suivante : « Comment inventer tous ensemble le monde d’après ? ». Un rapport final aura ensuite lieu le 29 mai avec le meilleur des idées prioritaires des citoyens.

Le festival nommé « L’académie du monde d’après » s’est donc déroulé ce samedi 11 et ce dimanche 12 avril en direct sur Zoom et réunissait citoyennes et citoyens engagés, scientifiques, enseignants, artistes, soignants, intellectuels… Durant ce festival, retransmis par la suite sur YouTube et Facebook, intervenaient différentes personnalités : Juliette Binoche, Yann-Arthus Bertrand, Marion Cotillard, Patrcik Pelloux, Mélanie Laurent, ou encore Mathieu Baudin.

Les propositions qui dessinent déjà les grandes tendances notamment les relocalisations et le Made in France. En effet, les citoyens demandent la relocalisation en France de productions jugées essentielles (médicaments , vaccins, mais aussi énergie ou textile…). Ils réclament également une régulation – via la fiscalité – des importations lointaines de produits réalisables en France, dans l’espoir de favoriser le modèle agricole français et de réduire plus globalement l’impact écologique. Les citoyens plébiscitent déjà le développement du Made in France afin de créer des emplois, mais plus globalement pour mettre fin à la dépendance de la France vis-à-vis de certains pays.

Proposition de Noémie

En moins de 10 jours, l’initiative a déjà récolté plus de 300 000 votes, 10000 propositions, et réuni plus de 35 000 participants. Chari-T est partenaire de la consultation “Crise Covid-19 : Comment inventer tous ensemble le monde d’après ?“, initiée par Make.org.

Pour vous aussi participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celles des autres participants dans le module ci-dessous :

0 Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *